CHAPITRE I

LAVAL, le 21 février 2009


Monsieur Le Président Barack Obama,

Président des États-Unis d’Amérique
La Maison Blanche
1600 avenue Pennsylvania N.W.
Washington D.C. 20500
É. U.


 Monsieur le Président des États-Unis d’Amérique,


Permettez-moi aujourd’hui, Monsieur le Président des États-Unis d’Amérique, à l’occasion de votre récente visite au Canada, de saisir cette opportunité pour vous adresser, à vous et à votre épouse la très distinguée Madame Michelle Obama, mes plus sincères hommages.

Jean

Et conjointement, à

Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean
   Gouverneure générale du Canada
    Rideau Hall
    1, promenade Sussex
    Ottawa (Ontario)
    K1A 0A1

Michaelle

Le Président des États-Unis d’Amérique et la Gouverneure Générale du Canada Michaëlle Jean partagent un rire au moment d’un accueil chaleureux du Président à son arrivée à Ottawa le 19 février 2009


Excellence, Madame la Gouverneure Générale du Canada,

Puis--je de même m'adresser à Vous, Excellence Madame La Gouverneure Générale du Canada, l'une des journalistes d'origine haïtienne toujours égale à elle-même, dont j'ai pu observer la carrière durant bien des années – telle une primeur – sur les ondes de La Société Radio - Canada ?

Michelle

La Gouverneure Générale Mme Jean et le Président Obama ont eu un entretien de quelques dizaines de minutes à l'aéroport d'Ottawa.

 

 

 

En tant que Québécois et Canadien de très longue date, j'ai été condisciple de l'ex - Premier Ministre du Canada l'honorable Jean Chrétien comme étudiant et finissant au Séminaire Saint-Joseph de Trois - Rivières. Le relate cette page de http://www.contact-canadahaiti.ca. que voici :

 


Obama

 

L’auteur
de ce livre intitulé:

«HAÏTI! QUE LA LUMIÈRE SOIT!»

Lucien Bonnet

Je suis du groupe d'âge du Premier Ministre du Canada qui a présidé aux destinées du pays de 1993 à 2003.

Oui ! Je l'ai côtoyé pendant un an, vers 1954-1955, comme étudiant et finissant au Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières. J'étais le seul étudiant haïtien trifluvien à cette époque et sans doute il s'en souvient… Peut-être ! Mais alors moi, le petit gars d'Haïti, je me souviens et comment du Petit Gars de Shawinigan ! Comment voulez-vous que cela s'oublie, l'image visuelle qui m'est restée de lui ?  Il était pour moi à cette époque le seul étudiant que j'ai connu qui faisait des blagues en cour de récréation avec au coin des lèvres son inséparable pipe !

 

 

Bien sûr, de nos jours, il s'en est séparée, alors que moi, c'est de 1959 à 1962 que je me suis séparé du Québec et du Canada pour rentrer en Haïti, travailler à Télé-Haïti. Cela, ce séjour de trois ans à Port-au-Prince, a certainement modifié le cercle de mes amis et connaissances. Du côté trifluvien comme ailleurs. Ce va et vient, j'allais dire obligé dans le temps ou le passé entre Haïti et le Canada, a sûrement été pour moi l'occasion d'expériences qualifiées aujourd'hui d'inhabituelles.

 

 

De Trois-Rivières en particulier comme si c'était d'hier certains faits me reviennent à la mémoire.

 

 

 

Le Directeur du collège, avec grande courtoisie, me trouva non loin une pension de famille. Pour suivre mes cours au collège, il fallait bien que je sois logé et nourri. J'avais dix-neuf ans. J'aspirais, dans mes loisirs de fins de semaine, à me distraire avec les jeunes de mon âge. Mes compagnons de classe étaient sympathiques. Comme en période de récréation, quand arrive le samedi je souhaitais échanger et frayer avec eux, les revoir dans leur milieu familial. Ainsi, les copains de Trois-Rivières m'ont-ils fait visiter les Bournival à Saint-Étienne-des-Grès, les Chrétien et les Trudel à Shawinigan.

 

En vous faisant parvenir ces documents, je n'ai qu'une  qu'une  "prétention",  s'il est question ici d'utiliser un tel vocable dans son sens le plus positif:

ÊTRE LE QUÉBÉCOIS ET CANADIEN D' ORIGINE HAÏTIENNE QUI A DÉCOUVERT QUE

 " LA THÉORIE DE NEWTON SUR LA LUMIÈRE ET LES COULEURS EST FAUSSE",  

ET VOUDRAIT METTRE EN ÉVIDENCE LES CONSÉQUENCES POSITIVES DE TANT
D' ANNÉES DE RECHERCHE AU PROFIT D’ HAÏTI ET DE NOTRE HUMANITÉ.

Il m'a été vraiment réconfortant depuis plus deux ans - soit durant la longue et finalement belle période électorale américaine qui Vous a vu, Monsieur le Président Obama, prêter serment le 20 janvier 2009. J’ai pu constater l'immense intérêt porté par les innombrables sites Web de cette Amérique de trois cents millions d'habitants à reproduire à satiété mes modestes témoignages à cet effet.

C'est donc comme canadien et québécois - chercheur et découvreur de bonne foi mais aussi à titre de citoyen du monde, tel que les moteurs de recherche bien connus GOOGLE et YAHOO et Lycos en particulier ont contribué à le mettre en évidence - que je m' adresse à Vous Monsieur le Président - ainsi qu’à Vous Madame la Gouverneure Générale.

Mon combat sur ce plan identitaire de l'énergie lumineuse remonte à plus de quarante ans. GOOGLE, YAHOO et LYCOS sans arrêt, dis-je, n’ont cessé et ne cessent de diffuser mes données. Au profit du public nord-américain comme d’ailleurs. À l'ère du Village Global, de l'informatique et de l'économie du Savoir. Tel qu'incarnent de nos jours si bien le CYBERPRÉSIDENT AMÉRICAIN QUE VOUS ÊTES, PRÉSIDENT OBAMA ! Ainsi que Vous, Excellence Madame Michaëlle Jean. Vous êtes le précurseur nord américain comme Représentante Chef d'État d'origine haïtienne et africaine du Canada.

Veuillez trouver, Monsieur le Président, veuillez trouver aussi, Madame la Gouverneure Générale, la suite logique donnée à cette "cyberté" ou "cyberliberté" de mes messages spontanés. Récemment acheminés par le truchement de L’INERNET. Ce véhicule du siècle ! Voici donc des documents de confirmation qui témoignent de mes états de service. À l'effet de m'appliquer à démystifier l‘interpérétation à sens unique du concept universel de «LUMIÈRE». Que LA SCIENCE et le commun des mortels opposent encore à tort au concept tout aussi universel de «MONDE NOIR» mais le plus souvent démonisé de manière on ne peut plus manichéenne.

Toute chose égale d'ailleurs, cette remise en question ne saurait en rien altérer ce concept bien connu de « MONDE BLANC », de la « BLANCHEUR » ou de la « LUMIÈRE BLANCHE » qui, au fil du temps, a déjà si bien fait ses preuves et a porté ses fruits.

Il est donc question ici – par le truchement de ces messages - de vouloir remettre ces idées et ces choses dans leur propre perspective. En fonction de critères de synthèse et d'analyse. Comme j'ai eu l'occasion de le faire valoir aujourd'hui comme hier. Mais surtout au cours de la dernière campagne électorale présidentielle américaine et de son heureux dénouement. En parlent encore YAHOO. GOOGLE, LYCOS et bien d’autres en référence au contexte de tous ces événements conjoncturels. Tels ceux qui confirment qu’en Haïti l’ex- Président Jean Bertrand Aristide a échoué là où AUX ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE LE PRÉSIDENT BARACK HUSEIN OBAMA A BEL ET BIEN RÉUSSI ! Les Liens YAHOO, GOOGLE… renvoient quotidiennement à la présence de tous ces témoignages à caractère d’intérêt public véhiculés par le site Web http://www.contact-canadahaiti.ca.

C’est ainsi que le 3 Février 1987, ma Lettre à LA FONDATION NOBEL ci-incluse, excluait  la recherche de notoriété me concernant  - si c'était le cas - attachée à l'octroi éventuel du prix Nobel. Pour avoir découvert «QUE LA THÉORIE DE NEWTON SUR LA LUMIÈRE ET LES COULEURS EST FAUSSE !» 

Il est heureux de nos jours de constater, à propos de l’action menée par l'ex-Vice Président AL GORE, qu'il s'agit en l’occurrence à son endroit d'un vibrant témoignage. Qui permet à celui qui incarne une volonté de changement, sur un plan humanitaire ou autre, de pouvoir illustrer et orchestrer cet objectif de changement d’une manière plus universelle. . C’est ce qui se manifeste pour VOUS MONSIEUR LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA. Sur le plan social, économique et politique. C’ est ce que l’on souhaite aussi pour VOUS, à ces mêmes titres, EXCELLENCE MADAME LA GOUVERNEURE MICHAËLLE J EAN.

Mais quoi donc faire? - Sur les plans humanitaire et scientifique règne encore l’influence aberrante de « L’ OPTIQUE !». Des « tabous », comme des boulets, à ce chapitre durent et perdurent. Il demeure donc crucial de pouvoir transposer le message correcteur pertinent à l'échelle planétaire. Par la technologie et les moyens actuels de communication. Ce que nous permet le 21e siècle !’Ère de la Connaissance et de l’Économie du Savoir !

C’est au nom d'Haïti et pour Haïti, mais aussi et surtout au nom de notre humanité égalitaire et conjuguée, que cette mission, aujourd'hui comme hier, ne s’avère pas au dessus de nos possibilités.

En témoignent ma «LETTRE AU PAPE JEAN-PAUL II», ma «LETTRE AU PROFESSEUR CARL SAGAN», ma «LETTRE AU PRÉSIDENT AMÉRICAIN BILL CLINTON» comme celle au «Président NICOLAS SARKOSY» et autres Chefs d’État ou de Gouvernement. De même dans http://www.contact-canadahaiti.ca. Sans compter les multiples messages aux médias américains et internationaux à l'occasion de l'avènement du candidat bien connu LE CITOYEN BARACK OBAMA et de VOTRE ACCESSION, MONSIEUR LE PRÉSIDENT, À LA MAISON BLANCHE AMÉRICAINE ! Un événement à caractère universel, à répercussion globale, incontournable.

Comment ne pas le dire?

Votre Époux, Excellence Madame la Gouverneure Générale : cet « Observateur attentif du monde et de son temps… par ses films sans précédents qui invitent à la réflexion sur le destin des êtres et des peuples » cet éminent Philosophe et Cinéaste – impliqué comme pas un dans ce monde on ne peut plus visuel de la Lumière et des Couleurs –ne manquerait pas, je suis sûr, s'il en avait le temps, de cerner cet aspect des dits et des non-dits concernant la Théorie de Newton sur la Lumière et le Couleurs?

Cependant, comme me l'a dit le Physicien Pierre Demers qui bien élégamment d’ailleurs a pu occulter sa propre responsabilité scientifique à cet égard, tout en m’invitant amicalement à le rencontrer pour qu’il préface mon éventuel ouvrage, cette mission-là, elle m'incombe. Je me dois donc d'en assumer la responsabilité. C'est ce que j'essaie de faire encore aujourd'hui. À l'ère du partenariat proposé par Vous-même, Monsieur le Président Obama. Au temps des alliances et de l'effort individuel et collectif. Non partisan. Pour une implication tout à la fois personnelle, communautaire ,sociale, globale. 

Dès lors, c’est au nom d’Haïti, Excellence Madame la Gouverneure Générale, en raison surtout de votre fonction nationale et internationale, que je Vous souhaite, - un jour peut-être - ou pour bientôt, Bon Voyage à Washington

Puisse de ma part, en toute transparence une fois de plus, à destination de la Maison Blanche, parvenir comme à Rideau Hall, ce modeste message ainsi qu’une vidéo d’information à l’attention du Président Obama et de Sa Chère Épouse, la très distinguée Première Dame Américaine, Madame Michelle Obama.


Barack

Mme Michelle Obama


À l’Ère Obama, puis-je me croire, Monsieur le Président, puis-je me croire, Excellence Madame Michaëlle Jean, sur la bonne longueur d’onde ?


President


Publié le 19 février 2009 à 12h21 | Mis à jour le 19 février 2009 à 12h25

Obama et Michaëlle Jean ont eu une discussion animée



Avec mes Vœux de succès continu dans vos fonctions à caractère national et international, je Vous prie d’agréer, Monsieur le Président, je Vous prie d’agréer, Madame la Gouverneure Générale, l'hommage et l'expression de mes sentiments les plus distingués.

Lucien BONNET

202 - 4300, 2e Rue
Laval, Québec, Canada
H7W 4P4

Tél. : 450-687-8406
loubonnet@sympatico.ca
http://www.contact-canadahairi.ca